MOIS DE LA PRÉVENTION DE LA FRAUDE

Publié le mercredi 2 mars 2022 (il y a 127 jours)

Sous le thème de « Flairez l’arnaque » se déroule la 18e édition du Mois de la prévention de la fraude. La Sûreté du Québec y participe en collaboration avec la Banque du Canada et plusieurs autres partenaires dont le Forum de la prévention de la fraude, co-présidé par le Centre antifraude du Canada, la Gendarmerie royale du Canada et le Bureau de la concurrence.

Le Québec se situe au premier rang au Canada en 2021 en ce qui a trait au nombre de fraudes d’identité. C’est le type de fraude le plus fréquent depuis l’année dernière, selon le Centre antifraude du Canada. La fraude a occasionné plus de 30 millions de pertes financières au Québec tous types de fraudes confondus.

Les stratagèmes frauduleux évoluant sans cesse, la population doit être aux

LE CHIFFRE NOIR DE LA FRAUDE AU QUÉBEC EN 2020 : 

17,1 M$ EN PERTES FINANCIÈRES (17  050 PLAIGNANTS-VICTIMES)

2e rang au Canada (après l’Ontario) pour le nombre de fraudes

Au premier rang pour les pertes financières: L’ARNAQUE AMOUREUSE (4 M$)

Au premier rang pour le nombre de plaignants-victimes : L’ EXTORSION  (6 049)

Source : Centre antifraude du Canada, 2020.

aguets plus que jamais. Au cours du mois de mars, une campagne de sensibilisation aura lieu dans les médias sociaux sur les différents types de fraudes actuelles.

La fraude en 3D : pour s’informer des fraudes actuelles

Le livret La Fraude en 3D, développé dans le cadre d’une collaboration entre la Banque du Canada, la Sûreté du Québec et plusieurs partenaires, vise à sensibiliser la population aux divers types de fraudes les plus courantes. Il encourage la population à détecter, dénoncer et décourager tous types d’arnaques.

Éviter les pièges des fraudeurs

Bien que de nombreuses équipes spécialisées travaillent quotidiennement à combattre les divers types de fraudes, la vigilance demeure le meilleur moyen de contrer les fraudeurs. Les citoyens et citoyennes doivent faire preuve de scepticisme vis-à-vis les offres trop attirantes, valider l’information et s’interroger sur l’appât d’un gain trop facile. Ces simples gestes peuvent leur éviter plusieurs ennuis.

Les fraudeurs misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité des victimes, le sentiment d’urgence, l’autorité ou encore la rapidité pour arriver à leurs fins.

Signaler, c’est agir!

La Sûreté du Québec et ses partenaires invitent la population à signaler tout acte frauduleux à son service de police local. Rappelons que la fraude est un acte criminel. Qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, par texto, par courriel ou en personne, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495‑8501.